Les Ô troubles

Les Ô troubles

Ils, un film de Xavier Palud, (Français, 2006)

        Lucas (Michaël Cohen) et Clémentine (Olivia Bonamy), un couple trentenaire expatrié en Roumanie, habite depuis peu une maison isolée en banlieue de Bucarest. La vie suit son cours jusqu’à ce qu’une nuit, alors qu’ils se croient seuls chez eux, tout indique que ce n’est pas vraiment le cas…les bruits, les appels, les silhouettes…Ils sont là et le pire est à venir…

 

 



 

        Si plus récemment vous avez vu The strangers (de Bryan Bertino, sorti DVD 2012) alors le début de Ils vous sera familier. En effet, je n’ai pu m’empêcher de penser au premier en voyant le second. Mais, rassurez-vous, l’aîné est bien plus prenant que son cadet (avis personnel…).  En tout cas, ce film a complètement pris sur moi ! Est-ce parce que j’étais fatiguée ? Je ne sais pas, mais en tout cas, j’ai stressé pour les protagonistes ! Le couloir, la forêt, les sous terrains ...  J’ai joué le jeu, j’ai sursauté en leur donnant des conseils à voix haute. Bref, j’ai passé un super moment.

La scène d’ouverture donne le ton du film, si vous l’appréciait alors l’heure qui suit vous plaira ! Il y a cette route, cette voiture et ces petits détails qui font la différence…

 

        L’aventure ne dure qu’une heure et dix-huit minutes, il n’y a pas de temps morts, pas de répit. C’est peut-être de là que la bande tire son énergie parce qu’à mon avis, si elle avait été étirée alors il y aurait eu plus de lourdeurs, du redondant peut-être.

L’ambiance anxiogène est soignée, et même si on ne parvient pas forcément à bien se repérer dans la maison, il y a l’essentiel : couloir, portes, fenêtres, autant d’éléments qui deviendront très inquiétants. D'ailleurs, parlons-en de cette maison; à l’image de ses propriétaires, elle est froide, glaciale même. Le mobilier épuré, rare, les espaces immenses et comme vides de toute vie…(En gros, c’est comme une cuisine qui ne sent pas le café : elle n’a pas de chaleur !)

Cette phrase symbolise bien ce que j’appellerais le premier tiers du film : « Ils sont entrés dans la maison » (actrice recroquevillée et tremblante, dans une pièce à la défense fragile)…

 

        Je parle ici de tiers parce que je trouve le découpage très divisé : tout d'abord, nous sommes dans la maison. Ici le réalisateur joue sur tous les éléments anxiogènes possibles : bruits, portes…Puis, il y le moment forêt où tout comme pour l’intérieur, l’auteur réutilise de nombreux topos de la course poursuite « bucolique » (tels que le repérage faussé, les arbres complices, les zones d’ombres). Enfin, nous voilà dans des sous terrains…et là je me tais.

C’est essentiellement pour cette raison que le film m’a plu ; parce qu’il réutilise, très bien je trouve, plusieurs lieux communs de ce que nous pourrions appeler « la traque humaine ». Bien sûr il y a du classique, bien sûr il y a de la rediffusion, mais…bien mis en scène. Et même si on peut trouver l’action plus prenante que l’explication et bien…et bien on s’en fou ! C’est bien quand même !

 Et je tiens à faire une petite parenthèse pour l’actrice Olivia Bonamy que j’ai trouvé charmante et investie, elle donne sa peur à voir, et malgré certaines apparences elle nous la transmet à ravir !

 

        Une petite critique : niveau crédibilité il y a quelques failles...on ne suit pas toujours la logique des personnages, mais, comme je crois que ça vient de moi peut être ne remarquerez vous pas cet aspect. Et puis en même temps, il faut parfois quelques réactions étranges pour que le film puisse prendre racine dans le terreau de l’horreur…si chaque film se terminait par : « oui, la police arrive, tout va bien, ouf on eu peur » alors ce blog serait sans doute vide  !

 

En tout cas pour conclure, je vous conseille cette petite bande qui, sans prétention, vous fera sans toute frissonner au moins un peu..Je l’espère.

 

 





21/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres