Les Ô troubles

Les Ô troubles

Fantômes et apparitions, de Louis Benhedi et Pierre Macias, aux Editions Dervy, France, 2008

        On compte dans de nombreux pays des cas d'apparition restés inexpliqués après investigations et ayant eu pour témoins des personnes dignes de foi et assermentées comme des membres du corps de la gendarmerie ou des services de secours. Malgré les tentatives de nombreux chercheurs en parapsychologie ou métapsychique au début du XXe siècle, la plupart des scientifiques qui s'intéressent à la question des fantômes sont très réservés quant à la réalité des phénomènes, sans pour autant nier la réalité psychique de l'apparition. Par ailleurs, les techniques modernes d'investigation scientifique semblent avoir quelque peu décimé les ectoplasmes et de fortes présomptions mènent à penser que les fantômes proviennent de l'inconscient collectif. Qu'en est-il réellement ? (4e de couverture)

 

51f6rBbsWVL._.jpg

 

        Voici un petit livre que j’ai envie de définir comme « mignon » et presque « naïf ». Ce n’est pas péjoratif, c’est juste un clin d’œil à la façon dont l’auteur présente les faits et détaille sa partie « scientifique ».

L’ouvrage se divise en deux temps : la première moitié est consacrée aux témoignages de personnes lambdas, ayant vécues ou assister à des apparitions de l’au-delà. Dans la seconde, les auteurs s’attachent à l’aspect « scientifique » de ces phénomènes. Le tout est clair, simple, mais peu enrichissant si vous vous intéressez de longue date à ce type de littérature. Un bon livre « pour commencer » en somme.

 

        Ceci étant, on ne peut retirer aux témoignages un aspect distrayant. Il n’y a rien de vraiment remarquable, mais les récits sont variés et assez bien choisis puisqu’ils couvrent un large panel d’événements. Bien que les auteurs cherchent à l’éviter, je n’ai pu m’empêcher de remarquer un petit manque d’objectivité dans leur façon de raconter les faits (ce qui n’est pas pour me déplaire, mais doit être gardé à l’esprit par le lecteur). Parmi les récits, rien d’effrayant, certains prêtent même à sourire (l’histoire concernant Mike Brandt par exemple m’a bien amusée). Pour d’autres, il reste un petit goût de mystère, comme pour l’histoire de ce « Moine du cimetière », sur lequel finalement on en apprend peu, mais qui est plutôt agréable à lire. Ce sont les faits qui priment ici, sans plus. En même temps, si les auteurs inventaient juste pour rendre le livre plus intéressant, je crierais à l’imposture ! On trouve aussi le flot habituel de défunts qui adressent un dernier message, souvent touchant, et une dame blanche, preuve de la diversité dans le choix des textes.

        Ce qui est appréciable donc, c’est que les auteurs évitent l’invention, snobent le spectaculaire, pour  ne pas dénaturer les faits, c’est une bonne chose je trouve. Pourquoi en rajouter toujours, juste pour mieux vendre ? Dans la plupart des cas, ce genre d’attitude engendre un scepticisme légitime chez le lecteur. Les sources ne sont cependant absolument pas vérifiables...

 

        Dans un second temps donc, les auteurs abordent une partie qui se veut plus « scientifique » (pour reprendre leur terme). Il s’agit essentiellement d’une synthèse très épurée de l’état de la recherche en ce domaine, et de son histoire. C’est pour cette raison que je vous parlais de ce livre comme d’un livre facile d’accès pour qui débute ses lectures en ce domaine.

        Un point est tout de même très original : les auteurs décident de nous prouver quelques tours que peuvent nous jouer nos propres sens, en nous proposant de petites expériences. Je me suis amusée à le faire et j’avoue que, même si j’en connaissais, vue le contexte c’était sympa. Par exemple, ce phénomène de disparition d'éléments, que nos yeux ne décèlent plus dans certaines circonstances, et qui explique sans doute certaines choses (comme le cas de cet enfant qui s’adresse à une Marie-Antoinette que seul lui semble voir. Apparition ou jeu du cerveau ?)

        Cette présentation souligne une volonté, cette fois efficace, de démontrer qu’il ne faut pas forcément tout analyser comme une manifestation de l’au-delà. Il y a quantité d’autres éléments qui peuvent interférer : une peine intense, un rêve qui reste imprimé sur la rétine… Je trouve que, malgré la très grande simplicité des propos, les auteurs marquent ici un point !

        De même nous sont présentés des calculs de statistiques…bon, dès qu’il y a des chiffres d’habitude je suis un peu perdue, mais là, la simplicité (toujours) de l’explication permet une bonne appropriation des données. Ces dernières calculent la probabilité de certains événements, si on souhaite les expliquer par le hasard…

 

        Un dernier point, l’ouvrage aborde un thème qui me tient tout particulièrement à cœur : les apparitions du Trianon. Et si cette femme, à l’accent autrichien, pouvait de nouveau marcher chez elle, « hanter » les lieux mêmes qui l’ont vue bafouée par une populace sordide, ignorante, manipulée et stupide ? Il semble qu'il existe une grande "activité" à Versailles et je compte bien me pencher sur ce sujet! 

 

        On relève aussi un rapide passage sur les spirites, les ectoplasmes et les photographies spirites (sur ce sujet je ne saurai que trop vous recommander Le Troisième œil). Mais rien de bien nouveau sur le sujet en ce qui me concerne.

 

Je n’ai pas grand-chose de plus à dire sur ce volume intéressant, mais pas exceptionnel, qui se démarque par une volonté de laisser  le lecteur se faire sa propre opinion, mais pas très riche...

 

 



19/05/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres