Les Ô troubles

Les Ô troubles

Maisons hantées et autres lieux étranges en Normandie, par Désiré Laberte aux éditions Ouest-France

 

 

Y a-t-il en Normandie des lieux particulièrement hantés qui méritent d’être pris « au sérieux » ? Des cas qui laissent planer le doute dans les esprits, aussi scientifiques soient-ils ? Habiterions-nous une terre de revenants ? A travers cet ouvrage, ce « chasseur de fantômes » qu’est Désiré Laberte, nous invite à découvrir les murs et les paysages normands qui connaissent une activité paranormale considérée comme troublante…

 

 

Alors, alors…En fait, tout dépend de l’état d’esprit dans lequel vous abordez le livre !

Celui qui se prend très au sérieux, qui s’attend là à un ouvrage scientifique qui apportera des réponses qu’un doctorant pourrait citer dans sa thèse…refermez ce livre !

Très honnêtement le soir, blottie sous une grosse couette, la lumière du réverbère dédoublant ma fenêtre, le gros châtaigner envoyant des ombres menaçantes sur les murs et les chats se battant dans les ruines du château (oui je sais, j’habite un lieu adapté à mes lectures et j’adore !) j’aime me laisser « balader » par la première personne à me parler paranormal ! Donc cet ouvrage c’est comme ça que je l’ai ouvert, sans avoir la prétention de le juger, juste pour qu’on me raconte, encore et encore, ces histoires qui firent trembler enfants et vieillards, jeunes vigoureux et filles fragiles ! Là-dessus j’avoue y avoir trouvé un certain plaisir…L’auteur remonte le temps (d’ailleurs, étrangement, de nombreuses histoires coïncident avec ce fameux 19ème siècle dont nous parle si bien Stéphanie Sauget !) et reprend pour le plus grand plaisir du lecteur, toute une série de récits qui défrayèrent la chronique. Bien évidemment, il y a ceux qui n’étaient pas vraiment enfouis sous la poussière étant donné leur célébrité (Mortemer, Cideville…) mais d’autres m’ont donné comme une envie d’aller faire une petite « ballade à thème » dans le coin car ils sont bien moins connus.

Voilà ce que j’ai vraiment le plus apprécié ici, l’auteur nous promène, l’auteur nous raconte, nous parle et fait parler, mais ne nous ennuie pas avec des réflexions philosophiques à n’en pas finir ! Avec ce choix de narration, je trouve (mais c’est un avis personnel) qu’il recrée un peu l’ambiance d’une veillée au coin du feu où chacun raconte, y va de son commentaire et de son anecdote…

Par contre du coup c’est un peu là le problème…le style parfois « décousu », comme embrouillé et souvent répétitif du texte…Est-ce la fatigue de cette rentrée ou juste une écriture qui ne me convient pas ? Par moment elle m’a un peu dérangé, mais je suis restée bonne lectrice, après tout chacun son style d’expression !

Sortie de cet intérêt porté à des phénomènes que j’affectionne, je dois avouer que le livre a d’autres facettes un peu décevantes…Les noms ! Qui ? L’auteur nous parle à plusieurs reprises de sources scientifiques etc. mais reste flou, « spectralement flou » si je peux me permettre ! Déformation de journaliste ou entrée en matière visant à attirer le passant ? Par moment on ne sait plus et on se sent un peu trop mis à l’écart, dommage. Mais bon, rappelons là qu’il s’agit d’un ouvrage de loisir et qui ne se prétend pas scientifique ! Mea culpa donc, déformation professionnelle et perfectionnisme poussé se sont invités au cours de ma lecture et en ont sans doute faussé l’attrait…

Pour conclure je dirais ceci: laissez vous conter, sans chercher à comprendre, sans vous attacher aux preuves et tant pis si on se moque de vous (oui, à un moment j’ai vraiment cru cette hypothèse possible…). Ce n’est qu’un livre alors si vous l’ouvrez, jouez le jeu et il vous le rendra, sinon, refermez le avant qu’il ne vous en veuille et se venge en vous ennuyant de toutes ses forces !

Toujours est-il que je n’en garderai pas un souvenir transcendant…



20/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres