Les Ô troubles

Les Ô troubles

Nous sommes un monstre, de Jérémi Sauvage aux éditions Malpertuis Brouillards

        Jérémi Sauvage nous livre ici une série de onze nouvelles qui se veulent parfois classiques, parfois dures, parfois noires, mais toujours surprenantes. Je ne reprendrai pas chacune d’elles ici, cependant si vous avez lu l’œuvre, n’hésitez pas à ajouter votre avis même s’il porte sur un autre texte du livre…

Et d’avance pardon si je vous parais parfois un peu brève ou sporadique, mais je ne veux en aucun cas spoiler cet ouvrage qui mérite vraiment d’être lu !

 

 

Sous les pavés, la rage

        Les déchets s’entassent, les éboueurs sont en grève et délaissent Marseille dont les rues sont en proie aux pires reflux. Mais bon, il faut bien aller faire les courses, même si cela consiste à laisser sa femme se débrouiller pendant qu’on va chiner au rayon livres…seulement comment réagir lorsque cette épouse se volatilise au cours de cette activité (Oh combien gratifiante…) ? Voilà le ton de ce texte, sur fond de sarcasmes conjugaux l’auteur place peu à peu les pièces d’un sordide dénouement. Un régal ! Comme l’air vicié de la ville envahie par les rejets humains, cette nouvelle se perd dans les méandres suintants et troublants de nos peurs ancestrales…et si, sous les pavés…

 

Au cœur de la falaise :

        Un groupe de touristes parisiens vient visiter Dieppe…la ville semble se fondre dans leurs fantasmes les plus malsains…Dans ce texte tout est possible, on suit ce groupe et on s’étonne, on sourit, on craint le pire. La peur s’immisce peu à peu après la surprise, il y a de petits échelons que nous escaladons un à un vers une lumière trouble et effrayante. Les sanglots discrets des protagonistes, leurs tremblements intérieurs, tout cela nous fait comprendre qu’il y a bien quelque chose à craindre même si l’explicite ne vient qu’en dernier ressort. Pour être allée à Dieppe, je pense que la simple présence de cette ville sur le littoral est un cauchemar (moi détester Dieppe!), mais ici, la ville est encore plus monstrueuse. Et le doute persiste à la fin de cette nouvelle, délicieux et ambigu petit texte.

 

Maurice Vaugirard, 52 ans

        Court et tranchant, classique et sans surprise, un petit récit qui n’est pas désagréable mais n’apporte rien au livre…froid, il évoque comme d’autres la maladie mentale, le désir plus fort que la raison, ou qu’on laisse gagner sur cette dernière.

 

Doggie Bug

      Mystérieuse petite fille cette Clara qui vit de manière bien étrange, voire supranaturelle, le bug de l’an 2000... Une nouvelle que j’ai particulièrement bien aimée, non pas qu’elle soit extraordinaire, mais elle est ce que j’appelle « agréable », elle se lit et se relit sans embarras. Bien ficelée et plutôt amusante, elle offre une version de ce bug bien différente de ce que présentent les informaticiens. Ici on joue avec le temps à différents niveaux, la vie et la mort semblent avoir une place dans l’univers des minutes informatiques…ou est-ce juste la fin des siècles...

 

Nous sommes un monstre

           Un début sordide et amusant ; j’aime beaucoup la réflexion de l’auteur sur l’horreur, sur ce qui est  perçu comme plus ou moins horrible, supportable, tolérable. Puis, à partir d’un quotidien un peu sordide, teinté d’humour noir, on s’enfonce peu à peu dans le glauque, le carrément putride. C’est donc avant tout l’histoire d’un ordinaire comme il y en a des centaines puis…peu à peu, l’horreur qui lui parait intrinsèque. C’est cet aspect qui m’a plu. Une nouvelle fois, sans être spécialement original, l’auteur s’amuse à faire ressortir l’horreur de la moindre situation, tout devient sujet à « glauquitude » jusque dans le moindre détail et c’est amusant.  

 

Option mutant rejetée (en collaboration avec Rémy Brument-Varly)

      Découvrir une porte, puis des corridors, d’autres portes, une demeure sous la demeure, quel enfant / adolescent n’en rêveraient-ils pas ? Mais que se passerait-il si la folie du monde au dessus de nos têtes faisait de cette trouvaille un refuge stérile pour la folie des adultes ?

Cette nouvelle est étrange, je la définirais comme plutôt plate et pourtant surprenante. On voit où l’on marche mais on ne sait pas où on va. Arriver à un certain stade de la lecture on devine, on se doute, mais...quelle horreur ! Peu crédible tout de même, il nous reste de cette lecture un goût amer sur la langue.

 

Hybride

        Un bar glauque, une mallette dont le contenu semble inestimable, un vol, une rencontre et d’étranges découvertes sur un univers parallèle insoupçonné ; voilà brièvement le thème de cette nouvelle plutôt captivante. L’atmosphère est agréable et mise en scène par quelques détails bien placés et suffisants. Le doute et les questions sur l’identité exacte de ce protagoniste que nous suivons, sur le contenu de l’étrange mallette, sur le but de leur course poursuite, sont entretenus pour ne pas nous assoupir, pour ne pas nous laisser en paix. Peu à peu des brèches se forment, des soupçons se dessinent et…  la fin est assez surprenante ! Bien que peu claire sur certains points, cette nouvelle reste une séduisante volée de pages !

 

Descente osirienne

        Vous pensiez avoir tout lu ou vu sur les retours de momies ? Alors, lisez ce petit texte. La présentation et la mise en scène font de lui un gravier original dans le tas de ceux qui ont déjà été faits sur le sujet. Bien sûr tout cela reste bien classique ; les reines d’Égypte, les sacrifices, les archéologues…mais quand on y pense, c’est parfois tellement chaleureux de retrouver les ténèbres qui ont effrayé nos nuits d’enfant !

 

Dévitalisée

        À nouveau un classique, entre sensualité lesbienne et anthropophagie vampirique. Je n’ai pas vraiment accroché à cette nouvelle un peu…fade et déjà vue. Pourtant il y de nombreux thèmes pour me plaire ici, mais…il manque quelque chose. Peut-être un soupçon d’originalité. Ou peut être étais je mauvaise lectrice ce jour-là !

 

 

 

 

 



01/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres