Les Ô troubles

Les Ô troubles

Atrocious, de Fernando Barreda Luna

Synopsis

 

Une famille quitte Madrid pour passer quelques jours de vacances dans leur maison de campagne. Le frère et la sœur ne sont pas très emballés par l’idée et décident donc d’épicer le séjour en filmant tout ce qu’il peuvent trouver d’étrange. Il y a justement, derrière la maison, une ancienne grille qui attire leur attention par son aspect morbide. Une fois qu’ils se sont faufilés de l’autre côté, ils découvrent un labyrinthe végétal dont l’aspect abandonné ne manque pas d’éveiller leur curiosité. A cela s’ajoute une légende lugubre : une jeune fille qui s’est perdue dans cet endroit il y a plusieurs années, hante toujours les lieux…L’aventure est tentante de chercher à la voir…Mais le jeu devient moins amusant lorsque le chien de la famille disparaît et est retrouvé mort au fond d’un puits qui se trouve justement dans le labyrinthe…Une longue nuit d’horreur commence !

 

 

Found footage…et là il n’est pas top…vraiment pas top…(Je rappelle que je n’aime pas ce procédé donc mon jugement n’est pas objectif !)

Hormis cette horrible technique cinématographique, le film traîne en longueur ! Mon Dieu ! Mais pourquoi ce passage de course qui n’en finit pas ! Bien sûr, on peut comprendre l’idée, faire monter l’angoisse. Mais malheureusement chez moi, ça n’a pas pris…(En fait j’en ai même profité pour débarrasser la table pendant ce temps…limite j’aurais pu faire ma liste de course et pourquoi pas une petite douche !) Non, j’exagère un peu mais vraiment, il y a des longueurs. Beaucoup de longueurs…trop de longueurs…

On ne peut pas non plus s’empêcher de penser à un certain Projet Blair Witch et à un certain Ring … Il y a vraiment des plans qui sont similaires lorsque, par exemple, le frère fait face à la caméra, on s’attend à voir son nez couler et des paroles d’adieu fuser de sa bouche…

Heureusement, la fin du film est beaucoup plus intéressante, voire palpitante !

En tout cas, elle m’a surprise et j’ai vraiment bien aimé ! L’idée est pour une fois originale et bien menée! Le suspens monte enfin (dans le dernier quart d’heure…) et on suit le personnage (sans comprendre cependant pourquoi il n’appelle pas la police ?) dans sa course, terrorisé par ce qu’il vient de voir, par la situation, par le corps carbonisé qui se trouve dans la cheminée du salon !

Le décor m’a bien plu, il est simple, très simple, ce qui nous rappelle qu’il n’est pas indispensable de vivre dans un monde original pour vivre des moments insoutenables!

Les deux acteurs principaux sont assez convaincants… (Bien que, attention à ne pas faire couler plus de mascara que les yeux ne peuvent en porter lors des scènes de gros chagrin !!) Et leurs réactions restent crédibles.

En fait, il n’y a pas grand-chose d’autre à dire sur ce film puisque finalement, il n’y a que trente minutes environ (et encore, je suis gentille) où il se passe vraiment quelque chose…

Quitte à regarder un found footage, je vous conseille quand même de commencer par Projet Blair Witch, si vous adorez, alors Atrocious vous plaira !  



20/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres