Les Ô troubles

Les Ô troubles

Insidious de James Wan

Synopsis

 

Un jeune couple et leurs trois enfants viennent d'emménager dans leur nouvelle maison. Peu de temps après leur installation, l'aîné tombe dans une sorte de coma que la médecine ne parvient pas à expliquer. Inerte, branché, l'enfant est ramené à sa famille qui se sent totalement démunie face à ce mystère. Mais ce "sommeil sans fin" est loin d'être le seul élément anxiogène, cette situation s'accompagne en effet de visions inexpliquées, agressives et particulièrement morbides. Après un second déménagement, le mal semble suivre la famille qui finit par faire appel à une spécialiste...Je n'en dis pas plus, sinon je gâcherais le plaisir de la découverte!

 

 

Ah, et bien je préfère ça (cf. article DVD précédent!)! Malgré l'affiche très "standard" et le résumé qui ne laisse rien présager de particulièrement original, ce petit film est à mon goût! Pas transcendant mais vraiment agréable!

Tout d'abord, nous n'avons pas à faire à un nouveau cas d'enfant possédé comme on aurait pu le croire, mais à une situation bien plus originale! Tout en évoluant de manière harmonieuse, l'histoire nous éloigne de ce que nous pouvions attendre du film. Nous découvrons un monde au delà du sommeil, où des âmes errent dans des ténèbres profondes et malsaines. Dans les dialogues et chez certains personnages, on a pris soin de diluer un peu d'humour, juste ce qu'il faut pour montrer que  la réalisation n'a pas eu envie de se prendre au sérieux. Il y a du grotesque dans certaines scènes (le masque utilisé par la medium!) et c'est plutôt appréciable (du moins je trouve...)!

Les apparitions qui peuplent le film m'ont agréablement surprise! On retrouve le côté faussement rassurant d'une famille américaine modèle, mais quelque chose cloche, ah oui, ils ont une balle dans le ventre! Et cette vieille femme, avec moi, ça marche toujours les vieilles femmes (j'assume!)! J'apprécie qu'elle apparaisse de manière ponctuée, elle garde par là un côté mystérieux et l'impression n'est pas brisée par un gros plan dévastateur (comme on en trouve malheureusement  à la fin d'un grand nombre de films...). Quant à l'homme dans la chambre, (avec ses airs de Nosferatu lorsqu'il est aperçu en ombre à côté du lit!) il offre un autre registre de l'épouvante au spectateur, plus proche d'un démon, il n'en devient pas pour autant ridicule. Il garde une gestuelle intéressante et ses rares  et courtes apparitions ne laissent pas le temps au spectateur de le "démystifier".

Petit bémol, ces éléments mis bout à bout donnent parfois l'impression que le scénario est divisé en deux; une première partie très intrigante, et une seconde où il semble que l'équipe cherche tant bien que mal à finir...quitte à frôler le manque de crédibilité. Le père qui soudain peut aller chercher son fils en passant de "l'autre côté" pour le récupérer, dans un lieu qui mériterait quelques explications, brise le frisson. Les ténèbres des premiers moments sont troublées par le rougeoiement du lieu de détention de la précieuse progéniture.

Pas de violence dans ce film, juste de l'épouvante, ou plutôt du suspens. Bref, je le conseille quand même à tous ceux et toutes celles qui ont envie de passer un agréable petit moment, de se laisser aller à sursauter et à attendre, impatients, une chute qui ne manquera pas de les étonner...ou de leur en rappeler d'autres...

 



13/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres