Les Ô troubles

Les Ô troubles

Black Rock, un film de Katie Aselton, mai 2013 (USA) (By Dusty !)

 

Black Rock.jpg

 

        Film choisi au hasard, dans l’espoir de passer une bonne soirée… Et bien si vous voulez passer une bonne soirée justement, fuyez ces trois nanas perdues sur une île ! Non franchement, vraiment rien à se mettre sous la dent ou plutôt sous le coin de l’œil ! 

 

        À la base, le pitch semblait plutôt sympa. Trois jeunes femmes partent en week-end sur une île sensée être déserte. Alors, bien sûr, l’accroche ne dit pas ce qui se cache derrière le « sensé »…Et bien trois garçons et, désolé pour les acteurs, mais ils ont l’air complètement idiots, trois chasseurs (donc ça se confirme ils sont bien tout à fait idiots) et anciens de l’Afghanistan, Irak et autres joyeusetés. Au début, tout se passe plus ou moins bien. On apprend tout de même que deux des filles ne s’entendent plus vraiment, car l’une d’elles a couché avec le mec de l’autre. Bref, des histoires de filles, pas palpitant... Toujours est-il qu’au début, tout se passe donc « bien ». Mais très vite, les choses dégénèrent et le film, dès lors, devient hésitant, long, laborieux, sans rythme et donc ennuyeux. Surtout si vous avez déjà vu des rape and revenge  ou bien sur des survival horror du genre Jason (qui est à la frontière de beaucoup de genres), Deliverance ou bien plus proche de nous Détour Mortel.

 

        D’habitude, la formule, le style de ce genre de films, c’est nature hostile et méchant(s) bien méchant(s) justement. Ici, aucun des deux contrats n’est pleinement rempli et on reste totalement sur notre faim. À aucun moment on va réellement trembler pour nos héroïnes, à aucun moment on ne va vraiment avoir peur. Bien sûr, le climat du film, c’est le moment où l’un des gars tente quelque chose avec l’une des filles. Là, on pourrait basculer dans le  rape and revenge  gore et amoral. Mais non, même pas, c’est mal filmé, fait à la va-vite et si vous avez vu La dernière maison sur la gauche ou bien I piss on your grave, vous comprendrez que ce film est bien trop consensuel, trop polit, trop gentil. Bref, médiocre et surtout à l’écriture hésitante. On est plus dans un téléfilm M6 que dans du Wes Craven ou même du Alexandre  Aja.

 

        Et que dire de ce scénario poussif avec des personnages stéréotypés au possible, sans intérêt aucun.
Vous l’aurez compris, ce film manque de tout ! Et si je vous en parle, c’est surtout pour que vous l’évitiez ! Pas de meurtres stylisés comme dans nos bons vieux slashers, pas de passages effrayants, pas de scénario et des actrices et acteurs à peine convaincants ! Bref, pas aimé et franchement, je vous le déconseille ! Non vraiment, ces rochers noirs (invisibles tout le long du film) n’ont vraiment rien d’effrayants ! On touche là, le fond du fond…

[Avis de Dusty M.] 



20/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres